Tradition : Comprendre l’initiation dans l’environnement culturel africain

1
1764
Les initiés de la danse " Minkein Minmbon'n" , une danse initiatique d'un peuple de la Lékié, Cameroun © photo: La Voix Des Décideurs

L’initiation n’est ni un choix hasardeux, ni une option facultative mais un impératif culturel et spirituel qui vise à conserver et à pérenniser certains savoirs.

L’initiation est un cheminement de courage, le passage vers le revêtement d’un nouvel homme. L’initiation requiert une intuition forte sur les vérités insaisissables de la vie.

C’est un ensemble de rites et d’enseignements oraux qui sont transmis par un patriarche initié à un sujet aspirant. La prédisposition à l’initiation est innée, tous ne sont pas faits pour devenir initiés.

L’initiation est une discipline à laquelle on se forme sur divers plans.

Sur le plan de la connaissance, l’initiation équivaut à une mutation du patrimoine initial de l’Homme. A la fin de l’apprentissage, le néophyte jouit d’une toute autre existence et d’une perception nouvelle des choses. Il devient par le biais de celle-ci une nouvelle personne.

Se faire initier c’est se garnir de nouvelles forces, de nouveaux enseignements afin de pouvoir développer de nouvelles capacités. L’initié est donc garant d’un héritage transmis et de ce fait il est un homme appelé au silence et à la retenue.

© Photo: La Voix Des Décideurs

La circoncision est entre autre un exemple élémentaire de l’initiation. Un rite d’initiation par excellence, ou le petit bonhomme dont le sexe n’est pas encore assez développé est amené devant un spécialiste très tôt le matin. Ce dernier le fait asseoir nu, puis le distrait, dès lors qu’il se concentre sur sa miche, on coupe la partie pendante. Autrefois on bandait les yeux du circoncis assis, et on le coupait sans problème.

Il y a quelque temps encore, il était recommandé de toujours couper le sexe après l’âge de 8 ans pour que le petit garçon devienne bien membré dans l’avenir. A ce jour, cette pratique peut intervenir plutôt, mais elle reste une étape transitoire importante dans la vie du jeune homme. Une fois qu’il passe par ce rite, il est désormais introduit dans la caste supérieure. Ce passage fait de lui une personne considérée désormais comme adulte.

En Afrique, toutes les tribus possèdent une tradition, mais le plus souvent ce ne sont pas des connaissances objectives, susceptibles d’être corrigé ou démontré de manière rationnelle. Les initiés ne sont pas des êtres surnaturels, ce ne sont pas des personnes à craindre, ils sont simplement des personnes qui méritent respect.

Ce sont des êtres comme tout le monde qui ont juste acquis une connaissance secrète. Ils font partie d’une poignée de personne introduite dans une société fermée. Chaque société dispose d’une minorité de personnes appartenant à la classe des hommes sages ou à la classe des initiés. Les initiés sont des sages.

Par Marthe-Cécile Micca, Écrivaine

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here