Can 2019: Lettre ouverte d’un écrivain camerounais au président de la Caf Ahmad Ahmad

0
2779
Photo: Le Pays

Calvin Honoré Djouari, écrivain et enseignant camerounais  installé en France, dans  une lettre ouverte à Ahmad Ahmad , président de la Confédération Africaine de Football (Caf)  sur le débat autour l’organisation de la CAN 2019 accordée au Cameroun. Selon lui, “le Cameroun est un grand pays…le Cameroun est debout, il relèvera son défi”.

L’intégralité de la lettre arrivée ce  jour à notre rédaction.

 

Lettre ouverte à Monsieur AHMAD AHMAD, président de la Confédération Africaine de Football

Avant tout, je voudrais m’incliner avec respect devant votre haute personnalité et vous réitérer mes félicitations pour votre élection à la tête de la CAF, et profiter également pour faire le point avec vous sur la situation de l’organisation de la coupe d’Afrique des Nations au Cameroun en 2019.

En effet beaucoup de choses circulent, à ce sujet, sur les réseaux sociaux, suite à votre récente conférence de presse tenue au Maroc. Le Cameroun est un grand pays.

J’exprime ma foi en la vertu sportive du Cameroun. Il n’a jusqu’à présent exprimé aucun dépit pour l’organisation de cet événement.

Par ailleurs, ce n’est pas la première fois que le Cameroun organise une Coupe d’Afrique des Nations. C’est la troisième fois. Avec un pays rongé par l’angoisse existentielle et déchiré dans son cœur, le sport est la seule activité susceptible de redonner un état d’esprit qui guidera notre avenir avec espoir.

Le Cameroun a acquis profondément le sens du sport pour ne pas en avoir le talent d’une organisation d’envergure. Il a les techniciens, et il y a les moyens. Toutes ces ressources trouvent une idée sportive en mouvement, animée et éclairée. il convient de bien analyser et évaluer la situation avant d’agir. Vous êtes un homme de la politique sportive actuelle et vous connaissez l’idéal des peuples de l’Afrique.

Le Cameroun est aimé de part le monde pour son football, personne ne vous acceptera d’avoir retiré l’organisation à la fédération camerounaise. L’enjeu n’est plus camerounais mais africain et mondial. Avec cette coupe si ardemment recherché par tous et surtout le Maroc qui cherche à retrouver son manquement, c’est l’occasion de montrer votre transparence dans ce début de carrière.

Ce rendez-vous est important pour la jeunesse camerounaise d’inscrire les générations futures dans son idéal de paix avec les autres peuples.

“Loin delà le Cameroun est debout, il relèvera son défi.”

Aussi, je suis convaincu que le Cameroun réalisera son épopée en apothéose et il suffit de venir au Cameroun regarder et voir une population pleine de vitalité toujours à l’écoute, fourmillant de dévouements et de bonnes volontés qui se dresse malgré la crise pour taper sur un terrain aride.

N’écoutez pas les oiseaux de mauvaises augures , iconoclastes, qui sombrent dans l’apathie notoire, assoiffés de désordre, aveuglés par le désespoir, déroutés par les circonstances qui colportent des fausses rumeurs afin de ternir l’image. Loin delà le Cameroun est debout, il relèvera son défi.

Je vous remercie par avance et vous souhaite une carrière pleine de prospérité pour le football africain et Mondial.

 

Fait à Paris 09 Août 2017

Calvin Honoré Djouari, Écrivain

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here